Réseau Zec
Services en ligne disponibles: enregistrement

Le Réseau Zec, un projet Québécois durable qui rapporte

Québec, 26 août 2019 – Zecs Québec dévoile les résultats d’une étude sur la valeur économique du Réseau Zec réalisée conjointement avec l’Université du Québec en Outaouais, l’Université Laval, l’Université de Sherbrooke, Mitacs accélération, le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, ainsi que les 63 zecs de chasse et pêche. Cette valeur s’inspire des trois aspects du développement durable; l’intégrité de l’environnement, l’équité sociale et l’efficience économique.

Avec ses 48 000 km2, les zecs forment le plus grand réseau faunique et aussi, le plus fréquenté. Les résultats de l’étude démontrent que plus de 80 850 ménages ont visité une zec en 2017 pour pratiquer une activité récréotouristique ce qui représente des retombées de 54 M$ à la grandeur de la province. De plus, les sols des zecs emmagasinent environ 610 millions de tonnes de carbone, dont environ 416 millions de tonnes pour les milieux forestiers et environ 194 millions de tonnes pour les milieux humides. La valeur économique est estimée à près de 1,3G$/an pour l’ensemble du réseau, une valeur minimale de la contribution de la biodiversité et des écosystèmes. En plus de la flore, la faune a été également étudiée et l’étude démontre que le Réseau Zec est un territoire riche en espèces fauniques de toutes sortes en plus d’abriter un grand nombre d’espèces vulnérables ou menacées.

Cette réalité, présentée à tous les présidents des zecs, permet d’apprécier la valeur réelle du Réseau Zec, géré entièrement par des bénévoles. Elle représente une source d’inspiration pour plusieurs projets de diversification d’activités et de mise en valeur qui favoriseront la conservation de l’environnement et l’accessibilité au territoire tout en permettant de mettre en valeur la ressource. Monsieur Jacques Smith, président de Zecs Québec, précise que : « Grâce à cette étude, le Réseau Zec confirme son impact positif pour le Québec et pour le bénéfice des Québécois. Mais aussi, que les zecs sont des acteurs importants dans l’économie des régions. Ces résultats nous donnent des ailes pour le futur en plus de nous présenter de belles perspectives pour nos projets de développement, et ce, en continuant de respecter nos principes fondateurs soit l’accessibilité, la conservation, l’autofinancement et l’implication citoyenne. »

À propos de Zecs Québec
Zecs Québec, ou la Fédération québécoise des gestionnaires de zecs (FQGZ), est un organisme à but non lucratif au même titre que les 63 organismes gestionnaires de zecs qu'elle regroupe. Son rôle est de supporter les gestionnaires de zecs. Pour en savoir plus, visitez http://www.reseauzec.com

Trouvez l'ensemble des documents en lien avec l'étude en cliquant sur le lien suivant.

                                                                     -30-

Source
Benjamin Lavallée
Conseiller aux communications –
partenariat et développement
Téléphone : 418-527-0235 poste 504
benjamin.lavallee@reseauzec.com